Encaustique et boule de gomme……Encaustic and bubble gum

 English text

Le médium à l’encaustique est un mélange de cire d’abeille et de résine de dammar, des produits naturels.

Le dammar provient d’un arbre, l’hopéa qui peut être trouvé dans la région de Jakarta. La résine est obtenue en incisant les arbres ou en récoltant la résine fossilisée.

Cette résine est très prisée par les artistes peintres pour fabriquer des vernis et est essentielle pour l’encaustique, recette qui n’a pas changée depuis l’antiquité.  C’est l’élément qui stabilise et durci la cire d’abeille.

Le deuxieme ingrédient est la cire d’abeille qui est filtrée méchaniquement sans l’utilisation de produit chimique pour retirer le pollen qui lui donne sa teinte jaunâtre, le charbon de bois ou l’argile sont utilisés.

La fabrication du médium  est simple, mais demande un long procédé de fonte qui doit être fait à une certaine température pour éviter de brûler la cire et la résine.  Les ingrédients doivent être pesés de manière à respecter le ratio cire/dammar.  Plusieurs recettes existent et chaque artiste à ses préférences selon l’utilisation qu’il en fait.

Malheureusement notre planète est malade et les abeilles en subissent les conséquences, la cire d’abeille dans les années à venir sera de plus en plus rare.  Nous subissons des hausses de prix énormes ce qui augmente nos coûts de production.  Un plan B est en place soit l’utilisation de cire microcrystalline et de paraffine, deux dérivés de pétrole, plusieurs artistes ont changé leur pratique pour diminuer les frais………..je ne fais pas partie de cet exode vers le pétrole.

C’est le fait que l’encaustique est un produit naturel  que j’ai abandonné l’acrylique et je n’ai pas l’intention d’utiliser de produits toxiques ou non biodégradables .  Alors pensé à nos abeilles elles sont essentielles à notre avenir.


The encaustic medium is a mixture of beeswax and dammar resin, both  natural products.

The dammar comes from a tree, the hopea which can be found in the Jakarta region. The resin is obtained by incising the trees or by collecting the fossilized resin.

This resin is highly prized by painters to make varnishes and is essential for encaustic, a recipe that has not changed since antiquity.  It is the element that stabilizes and hardens the beeswax.

The second ingredient is beeswax which is mechanically filtered without the use of chemical to remove the pollen which gives it its yellowish hue, charcoal or clay are used.

The making of the medium is simple but requires a long melting  process which must be done at a certain temperature to avoid burning the wax and resin. The ingredients must be weighed so as to respect the wax / dammar ratio. Several recipes exist and each artist to his preferences depending on the use he makes of it.

Unfortunately our planet is sick and the bees suffer the consequences, beeswax in the years to come will be increasingly rare. We are experiencing enormous price increases. A plan B is in place by  using microcrystalline wax and paraffin, two petroleum derivatives, several artists have changed their practice to cut costs ……….. I am not part of this exodus towards petroleum byproduct

It is the fact that encaustic made from natural ingredients  that I have abandoned acrylic and I do not intend to use toxic or non-biodegradable products. So think about our bees they are essential to our future.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :