Hibi

English text

Au Japon les fissures d’un objet tel une tasse sont réparées en utilisant la méthode de kintsugi qui est l’application d’une laque saupoudrée d’or pour mettre en valeur son vécu.

La majorité des tasses provenaient de Chine et ceux-ci utilisaient des agraffes de métal pour effectuer les réparations. Ce sont des artisants japonais qui ont commencé le kintsugi et ainsi rehausser la valeur selon les principes du wabi sabi.

Le wabi sabi ne touche pas que les fissures d’un objet, mais aussi l’immatériel, les blessures de l’âme qui laissent une cicatrice plus difficile à embellir, des fissures qui laissent entrevoir le vécu.

IMG_0494
Hibi, 16″ x 20″

 

In Japan the cracks of an object like a tea cup are repaired using a method called kintsugi that consist of applying lacquer dusted with gold powder to show that it was used and loved.

The majority of the cups were manufactured in China and they were using metal staples to repair  them.   Japanese craftmen develop the kintsugi method in order to respect the principles  of wabi sabi and to increase  the value and show respect.

Wabi sabi does not only affect the material cracks of an object, but also what is immaterial, the craks of the soul those that leave a scar more difficult to embellish, cracks that let your life show throught.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :